Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les chenilles peuvent faire leur apparition dans notre environnement à différentes périodes de l’année. Certaines d’entre elles sont urticantes et peuvent entraîner des troubles de la santé tels que démangeaisons, conjonctivites, maux de gorge….

La vigilance est donc de mise, en évitant tout contact avec ces chenilles, leur nid et les zones potentiellement infestées.

Les chenilles processionnaires sont connues pour leur mode de vie grégaire et leur déplacement en file indienne.

Il s’agit d’une espèce de lépidoptères. A l’âge adulte elle se transforme donc en papillon. Sa larve prend la forme d’une chenille pouvant mesurer jusqu’à 40 millimètres de long, le corps parsemé de taches rouges et le ventre jaune.

La chenille processionnaire est recouverte de poils de soies urticants et allergisants pour l’Homme et l’animal et elle provoque également des dégâts aux végétaux.

Il en existe plusieurs types dont :

La chenille processionnaire du chêne, urticante du printemps jusqu’au début de l’été (de mai à juillet) ;
chenille-risque.info, Observatoire des chenilles processionnaires, Centre de ressources sur les chenilles, Centre de ressources sur les chenilles processionnaires, Centre de référence national chenilles processionnaires, Chenille risque, Chenilles processionnaires, Journée de luttes contre les chenilles processionnaires, Lettre de l’Observatoire des chenilles processionnaires, Processionnaires du pin, Thaumetopoea pityocampa, Processionnaires du chêne, Thaumetopea processionea, Risque chenille processionnaire, Chenille processionnaire en France, Chenilles processionnaires en France, Lutte contre les chenilles processionnaires, Signaler les chenilles processionnaires, Lutter contre les chenilles processionnaires, Captain Allergo, Lettres de l’Observatoire des Chenilles processsionnaires, Documentations Chenilles processionnaires, Boîte à outils du coordinateur chenilles processionnaires, Coordinateur chenilles processionnaires, Boîte à outils du référent chenilles processionnaires, Référent chenilles processionnaires, Réglementation chenilles processionnaires, Rôle du maire et du référent chenilles processionnaires, Fredon, Fredon France, Ministère des Solidarités et de la Santé, Ministère de l'Agriculture, Ministère de la Transition écologique, Ministère de l'Intérieure, Santé du végétal, Santé de l’environnement, Santé des Hommes
La chenille processionnaire du chêne, urticante du printemps jusqu’au début de l’été (de mai à juillet) ;

Si le nuisible du chêne reste dans l’arbre en attendant de se transformer en papillon, celle du pin s’enfouit dans le sol en attendant la métamorphose.

En Île-de-France, on retrouve les deux espèces.

Vous avez été exposés à des poils urticants de chenilles processionnaires ?

  • En cas de symptômes légers, consultez votre médecin traitant ou un médecin généraliste. Vous pouvez également vous rendre en pharmacie pour les symptômes de type démangeaisons.
  • N’appelez le 15 ou consultez un service d’urgences uniquement en cas d’apparition de signes graves tels des vomissements, un malaise, des vertiges, des difficultés à déglutir, des difficultés respiratoires ou une atteinte sévère des yeux.

Il est déconseillé de faire sécher en extérieur les masques respiratoires utilisés dans le cadre de l’épidémie de COVID-19.


Les moyens de lutte

La lutte « mécanique »

Deux principaux moyens sont utilisés : la pose de piège et la suppression des nids.

  • les colliers Ecopiège : on place, en fin d’hiver ou tout début de printemps, une sorte de gouttière tout autour du tronc du Pin, celle-ci est reliée à un sac. Les chenilles tombent dans ce sac lorsqu’elles redescendent de l’arbre au début de leur procession. Attendez plusieurs semaines que les chenilles se transforment en chrysalides pour pouvoir les détruire en toute sécurité.
  • l’échenillage : cette technique consiste à « cueillir » les nids à l’aide d’un échenilloir puis à les détruire par incinération. Il faut parfois grimper assez haut et éviter tout contact avec les poils des chenilles ! Mon conseil : faites appel à des professionnels pour une telle opération !
chenille processionnaire du pin
Collier Ecopiège : dispositif simple, efficace et écologique

La lutte biologique : les traitements

La lutte contre les chenilles processionnaires peut également se faire par des traitements biologiques.

Les moyens utilisés :

  • Pulvérisation de biotoxines issues d’une bactérie nommée Bacillus thunringiensis en fin d’automne. Cette biotoxine tue les Processionnaire du Pin. Cette technique est à réserver aux spécialistes et aux professionnels de gestion de forêt.
  • Pièges à phéromones : ces pièges utilisent des phéromones sexuelles pour attirer les mâles lorsqu’ils sortent pour se reproduire (entre mai et juillet en fonction du climat). Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les pièges à phéromones.

Les ennemis naturels de la Processionnaire du Pin

Comme tous les êtres vivants, la chenille processionnaire du Pin possède de nombreux prédateursparasitoïdes ou autres ennemis naturels. Des champignons, des virus, des bactéries ou des insectes prédateurs ou parasites peuvent réduire la population de ce papillon. Mais les plus efficaces sont les mésanges en général (mention spéciale pour la Mésange huppé qui apprécie le même biotope que la Processionnaire du Pin)le Coucou gris et la Huppe fasciée. Hélas, ces deux derniers oiseaux sont en régression partout et ont même pratiquement disparu dans certaines régions. Deux espèces de chauve-souris sont aussi prédatrices de ces papillons.

Pour favoriser la présence des ennemis naturels de la chenille processionnaire du Pin, vous pouvez donc installez des nichoirs à mésanges dans votre jardin et faire en sorte que votre jardin soit accueillant pour les oiseaux : point d’eau, haie libre…


Enfin, sachez que l’‘odeur du bouleau éloigne les chenilles de Processionnaire du Pin. La plantation de quelques bouleaux près de vos pins pourrait donc être une bonne idée pour les protéger, en plus de l’apport esthétique indéniable. Il faut privilégier la diversité botanique d’une forêt et éviter les « mono-cultures » de Pins surtout dans les zones à risques. Retenez aussi ce conseil pour votre jardin !


Ouverture de l’Observatoire des chenilles processionnaires. 

Afin de renforcer la coordination des actions de prévention et de lutte contre les chenilles processionnaires, un Observatoire des chenilles processionnaires a été mis en place par le Ministère chargé de la Santé en partenariat avec les ministères chargés de l’agriculture et de l’écologie et le ministère de l’Intérieur. 

Chenille Risque (chenille-risque.info)

Venir à Ollainville

Catégories
  • Toutes les catégories
  • Associations (0)
  • Entreprises et commerces (0)
  • Equipements communaux et intercommunaux (8)
  • Etablissements scolaires (5)
  • Gîtes et chambres d'hôtes (0)
  • Professionnels de santé (0)
  • Restaurants (0)
  • Services publics (10)
Types